VIVE L’OLA


 

cdd166f7118621d9c4428d5519faf905

VIVE L’OLA

Quand le cou tordu tient la majeure partie de la place, il y a une carence évidente qu’il va falloir régler avant qu’il ne soit trop tard. Tellement de vide dans des heures pleines à avoir en vie le désir d’exister par l’échange effectif et spontané, que c’est pas la bonne voie de rencontrer une percée d’oubliette tenuepar des occupants de second rang. L’inculte à la culotte de ch’val qui déborde de l’ascèse, c’est juste bon à faire pourrir la paille. Je pense à une égocentrique, parfaite caricature de sentiments qui ferait de la pub pour la procréation. De quoi me donner le désir de me gratter les couilles par envie de soupe à l’oignon. Le minus qui ferait autorité c’est pas acceptable. Demain je cabane-déménagement, mes p’tits-gars en renfort pour hâler du lé au la. Vous avez dit l’ola ?

Niala-Loisobleu – 7 Mai 2018

 

6 réflexions sur “VIVE L’OLA

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s