LES SQUALES


05c66d846cd1dc8322cf7079a8f27c19

LES SQUALES

Du roulis qui tire à bâbord

une enfilade réverbère se reflète dans le débit du caniveau

les portes battent genre western

au premier un marin referme son sac

la fille du couloir est restée allongée jusqu’au prochain

La lanterne rouge du claque tourne la manivelle de l’orgue de barbarie

un légionnaire de l’armée de taire

a fini par arracher le coeur d’une fille de joie

Le pavé glisse sur le vomis qui dort paisiblement au coeur de sa coquille.

 

Niala-Loisobleu 5 Mai 2018

 

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s