TENUE DE PRINTEMPS


771d03dce8a48850e4c360bcf8c07983

TENUE DE PRINTEMPS

 

L’imprimé de tes tissus organiques , je me souviens l’avoir tiré en lithographie.

Oeuvre d’art glissée entre les deux-pierres encrées, partie intime de ton feuillage mise dans mon herbier.

La vibration du derme hérissant ce velu qui me sert à peindre, je prends là où ses parties sont mieux que martre pour restituer le jeu de loutre amoureuse. Du ru ou ricochent les jets de main, le courant électrifie mes doigts funiculaires.

Et ton haut des marches balance tes seins en un perron mobile où un pistolet trace l’élégance mature de leur courbe pendant que j’équerre à 90°.

Que d’ondes se jettent au sémaphore. Tu connais le manuel comme un gant me dit la  voix non sortie d’un monologue du vagin…

Niala-Loisobleu – 15 Avril 2018

 

15 réflexions sur “TENUE DE PRINTEMPS

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s