BBBBZZZZZZZZZZZZZZZ LA MOUCHE…


2

BBBBZZZZZZZZZZZZZZZ LA MOUCHE…

Marguerite,
Ton acharnement à te réabonner à mon blog témoigne d’un entêtement à me déranger étant donné qu’il est parfaitement clair que je veux ni te voir ni te lire. Tes likes mentent, ce que tu aimes c’est juste énerver comme une mouche…une grosse verte.
Je dois faire face au cancer de mon épouse et l’aider le plus sereinement possible dans son traitement. Cela exige que je ne sois pas importuné bêtement et méchamment. Je te demande de te désinscrire afin d’éviter de remettre à nouveau mon blog en privé.
Je désire ne plus te voir, c’est clair.
MercI.

 

http://www.lejardinsecretdemarguerite.wordpress.com

https://fr.gravatar.com/caprine321

 

Niala-Loisobleu – 14/03/18

 

7 réflexions sur “BBBBZZZZZZZZZZZZZZZ LA MOUCHE…

  1. Hey Johnny Jane
    Te souviens-tu du film de Gainsbourg Je t’aime
    Je t’aime moi non plus un joli thème
    Hey Johnny Jane
    Toi qui traînes tes baskets et tes yeux candides
    Dans les no man’s land et les lieux sordides
    Hey Johnny Jane
    Les décharges publiques sont des atlantides
    Que survolent les mouches cantharides
    Hey Johnny Jane
    Tous les camions à benne
    Viennent y déverser bien des peines infanticides
    Hey Johnny Jane
    Tu balades tes cheveux courts ton teint livide
    À la recherche de ton amour suicide
    Hey Johnny Jane
    Du souvenir veux-tu trancher la carotide
    À coups de pieds dans les conserves vides
    Oh Johnny Jane
    Un autre camion à benne
    Te transportera de bonheur en bonheur sous les cieux limpides

    Hey Johnny Jane
    Ne fais pas l’enfant ne sois pas si stupide
    Regarde les choses en face sois lucide
    Hey Johnny Jane
    Efface tout ça, recommence, liquide
    De ta mémoire ces brefs instants torrides
    Hey Johnny Jane
    Un autre camion à benne
    Viendra te prendre pour t’emmener vers d’autres Florides

    Hey Johnny Jane
    Toi qui traînes tes baskets et tes yeux candides
    Dans les no man’s land et les lieux sordides
    Hey Johnny Jane
    Écrase d’un poing rageur ton oeil humide
    Le temps ronge l’amour comme l’acide

    Serge Gainsbourg.

    J'aime

  2. « Tes likes mentent, ce que tu aimes c’est juste énerver comme une mouche…une grosse verte. » tu sais quoi Loiseau ? depuis ton billet, on ne peut plus liker nulle part ! c’est ennuyeux quand on n’a pas toujours quelque chose à dire !…
    (à l’ancienne place des like, on peut lire « chargement… » Je vais pas charger la barque, je t’envoie mon amitié

    J'aime

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s