Accident de transport


35119eb9eb00bb8490a752222b4fbb37

Accident de transport

 

Glissade autour du paysage, le soleil au zénith s’est recouvert d’un tapis de brume. Tombé au nadir le point culminant est affalé dans sa propre vapeur. Le souvenir se parfume de cendres qui le refroidissent au passé. Le transport est en train de mourir d’ennui. La route bute à l’immobile d’une glaciation paralysante. Tombant comme une lame tranchante, il semble que l’abandon cherche à faire passer sa reconnaissance. Jet de l’éponge sur ce qui respire mal dans le présent. Si c’est cette destination que la voie aspire, sans oser le dire, je dois chercher dans les toiles la lumière significative. Passer par l’éclipse, corriger la promesse, la remettre à jour, en en dégageant la peau qui pourrait être morte, sans jouer aveuglement avec l’ivresse d’un mirage.  Toute ‘impression contient sa part d’erreur, l’absence de certitude appelle à gratter la couche du dessus. Qu’y-a-il sous le lit de feuilles, une plante qui continue à vouloir sortir ou un faux-bois qui y ressemble sans la sève ? Donner  la vie demeure, pas le faux-semblant d’un atome d’auto-satisfaction orgueilleuse. Je dois rester droit dans mon tain.

Niala-Loisobleu – 21 Novembre 2017

 

6 réflexions sur “Accident de transport

  1. L’huile des essieux du système solaire en débronzant entraina un malaise grinçant dans l’harmonieuse ondulation de cette plage paradisiaque. La chanson des Contes d’off man ?
    Merci iotop.

    J'aime

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s