SAUVEGARDE


SAUVEGARDE

Paralysé par un vent mesquin, soufflant contraire, le rapport est bloqué au coeur de l’incompréhension. Les dents des récifs ont poussé sur la douceur des bandes sablonneuses.

Sur les fenêtres de mes oreilles, j’ai cloué les planches de la cécité. Yeux fermés sur la longue-vue, l’horizon s’est fait invisible Echapper au naufrage pendant que c’est encore pensable. Mais ?

Niala-Loisobleu – 24 Août 2017

161053

 

2 réflexions sur “SAUVEGARDE

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s