MES ERREURS 2


MES ERREURS 2

Dans le leurre des mots

Et le rossignol chante une fois encore

Avant que notre rêve ne nous prenne,

Il a chanté quand s’endormait Ulysse

Dans l’île où faisait halte son errance,

Et l’arrivant aussi consentit au rêve,

Ce fut comme un frisson de sa mémoire

Par tout son bras d’existence sur terre

Qu’il avait replié sous sa tête lasse.

Je pense qu’il respira d’un souffle égal

Sur la couche de son plaisir puis du repos,

Mais Vénus dans le ciel, la première étoile,

Tournait déjà sa proue, bien qu’hésitante,

Vers le haut de la mer, sous des nuées,

Puis dérivait, barque dont le rameur

Eût oublié, les yeux à d’autres lumières,

De replonger sa rame dans la nuit.

Yves Bonnefoy (Extrait Les planches courbes)

Pi

mais où es-tu donc

entre tes fois errantes

tes zèbres et tes tigres

le bateau démâte

la sirène hurle

lourds nuages

que son talent menteur

porte

à peindre

pour

la terre promise

Niala-Loisobleu – 15 Mai 2017

calb680P1000252_JPG

7 réflexions sur “MES ERREURS 2

  1. L’art de tromper ne dure qu’en moyen commun dans l’usage que l’homme en fait. Pas éternellement pour l’utilisateur qui finit toujours par être éliminé par son propre outil.
    Merci Audrey.

    J'aime

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s